Au commencement étaient les tuyaux. 

 

Fabien Chouraki et Benjamin Intartaglia, respectivement saxophoniste et organiste, en sont certainement les premiers convaincus. La musique, c'est du vent, soufflé dans des tuyaux. Qu'ils soient en cuivre ou en étain. 

 

SaxOrgue, c'est la rencontre des tuyaux. Le croisement incertain entre les tuyaux classiques et d'autres plus actuels. L'étrange plomberie entre musiques écrites et improvisées. Les soudures improbables entre rigueur et liberté, entre harmonie et folie douce. 

 

Rhapsodie In Blue, quatrième opus de SaxOrgue, est à l'image de ce croisement. On y croise Phil Glass aussi bien qu’Anton Dvorak, et Brubeck y tutoie Bach. Le bourdon de Rimsky-Korsakov s'enroule autour du Miserere de Michael Nyman. Et, évidemment, symbole de ce passionnant carrefour musical, la superbe « Rhapsody in blue » de George Gershwin. Une sorte de...point d'orgue.

 

Rapsody in Blue

12,00 €Prix
  •  

    • 1- Blue rondo à la Turk Dave Brubeck  
    • 2- Facades Philip Glass
    • 3- Devil’s rag Jean Matitia
    • 4- Humoresque op.101 n°7 Anton Dvorak 
    • 5- Rhapsody in Blue George Gershwin 
    • 6- Miserere Paraphrase Michael Nyman
    • 7- Le vol du bourdon Nicolaï Rimsky-Korsakov 
    • 8- Saxarella Rudy Wiedoeft
    • 9- Oodles of Noodles   Jimmy Dorsey
    • 10- Saxophobia  

    Rudy Wiedoeft

    • 11- Siciliano/Waltz.     Jean-Sebastien Bach (arrgt Ramon Ricker)